Bettina Habib

Bettina Habib is a research coordinator on Dr. Tamblyn’s team at the McGill Clinical and Health Informatics Research Group. She has a Masters of Science in Biology (Molecular Genetics) from the American University of Beirut and a Masters of Science in Public Health from McGill University. As part of Dr. Tamblyn’s team, she has contributed to research on electronic medication reconciliation, pharmacosurveillance, and multi-national antidepressant use, as well as participated in the design, development and testing of a mobile application intended to empower patients to better adhere to medications following hospital discharge. Prior to her work at McGill, Bettina coordinated a pilot trial at the Jewish General Hospital and contributed to research on smoking cessation therapies and clinical interventions for patients with cardiovascular disease. She was also part of a team that prepared a report published by the Canadian Foundation for Healthcare Improvement on the impact of the regionalization of Canadian health care systems on the Triple Aim of better health, better care, and better value.

Bettina Habib est coordinatrice de recherche au sein de l’équipe du Dr Tamblyn du Groupe de recherche en informatique clinique et en santé de l’Université McGill. Elle est titulaire d’une maîtrise en biologie (génétique moléculaire) de l’Université américaine de Beyrouth et d’une maîtrise en sciences de la santé publique de l’Université McGill. En tant que membre de l’équipe du Dr Tamblyn, elle a contribué à la recherche sur le bilan comparatif des médicaments, la pharmacosurveillance et l’utilisation multinationale d’antidépresseurs. Elle a également participé à la conception, au développement et à la mise à l’essai d’une application mobile destinée à permettre aux patients de mieux respecter médicaments après la sortie de l’hôpital. Avant de travailler à l’Université McGill, Bettina a coordonné un essai pilote à l’Hôpital général juif et a contribué à la recherche sur les thérapies pour cesser de fumer et les interventions cliniques auprès des patients atteints de maladie cardiovasculaire. Elle faisait également partie d’une équipe qui a préparé un rapport publié par la Fondation canadienne pour l’amélioration des services de santé sur l’impact de la régionalisation des systèmes de santé canadiens sur le triple objectif d’une meilleure santé, de meilleurs soins et d’un meilleur rapport qualité-prix.